Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le projet autoroutier payant (A154) devant relier Allaines à Nonancourt , à travers les différents tracés qui nous sont proposés, va à l'encontre de ce qui est essentiel aux habitants de la vallée d' Avre : la qualité de vie liée à notre environnement.

M. Sourisseau s'exprime

Publié le 21 Février 2008 par Association contre le tracé sud in Position des élus et candidats

Réponse de M. Sourisseau, Conseiller Général et maire de St Lubin.


lettre-sourisseau-pdf.jpg


Madame la Présidente, Messieurs les Présidents,

J'ai bien reçu votre courrier cité en objet demandant notre position concernant les projets A 154.

>     En qualité de Maire de la commune de St Lubin des Joncherets, je tiens d'abord à rappeler
l'opposition du Conseil Municipal ( renouvel
ée à plusieurs reprises) au principe du tracé Sud pour les
différents projets successivement déclinés depuis 1995 :

Opposition au contournement par le Sud de la déviation RN12 (1995 et 2001).

-       Opposition renouvelée en Juillet 2007 au choix « par le Sud » d'un tracé autoroutier
A 154,

Les arguments évoqués pour cette opposition sont environnementaux, géographiques et financiers (Les deux projets étant quasi- identiques dans la traversée de la commune de St Lubin). Il est à noter que dans la lére version (1995 et 2001) relative à la déviation Sud de la RN 12-RN 154, la commune de St Lubin s'est retrouvée assez seule face au lobby de toutes les autres communes « riveraines du Nord ». Ceci explique en grande partie la tendance de * basculement vers le Sud » des projets actuels. (Aujourd'hui à St Lubin nous ne sommes évidemment pas fâchés qu'une mobilisation plus large fasse prendre conscience de l'impact potentiel d'un tracé Sud).

>     En qualité de Conseiller Général, je souhaite compléter cette position lubinoise sur les points suivants :

-     Le département d'Eure et Loir a incontestablement besoin à très moyen terme que soit réalisée
dans la diagonale Sud Est / Nord Est une 2x2 voies qui soit en capacité de servir le territoire par un
nombre d'échangeurs suffisant.

La solution » autoroutière « ne doit pas imposer une route à péage (au moins jusqu'à Chartres) puisqu ' aujourd'hui la 2x2 voies est quasi complète (à l'exclusion du contournement de Dreux)

-      Dans tous les cas et à plus forte raison si la solution autoroutière est réellement gelée par les
conclusions du Grenelle de l'Environnement, il faut maintenant relancer les études initiales concernant
la mise à 2x2 voies sécurisées de la RN 154, le contournement de Dreux et la sécurisation à 2x2 voies
de la RN 12. Votre demande d'une étude complémentaire à ce sujet est justifiée et ne doit exclure
aucune hypoth
èse en l'état actuel du dossier. (Y compris les options Nord pour le contournement de
Dreux et de notre agglom
ération - Saint Rémy/ Saint Lubin/ Nonancourt).

Toute nouvelle étape de ce dossier doit impérativement prévoir une vraie concertation des élus de toutes les communes concernées et des habitants.

Je souhaite pouvoir vous rencontrer dans les prochains jours pour vous commenter plus précisément ces points et vous prie d'agréer, Madame, Messieurs, mes salutations distinguées.

                                                                                        Gérard Sourisseau
Commenter cet article