Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le projet autoroutier payant (A154) devant relier Allaines à Nonancourt , à travers les différents tracés qui nous sont proposés, va à l'encontre de ce qui est essentiel aux habitants de la vallée d' Avre : la qualité de vie liée à notre environnement.

reunions

Compte rendu de l'A.G. du 25 avril

Publié le 29 Avril 2008 par Association contre le tracé sud dans réunions

Procès Verbal de l'Assemblée Générale ACTS
Vendredi 25 Avril 2008 - Mairie d'Escorpain

 

Les membres du bureau

 

Présidente : Francine SEUGE

Vice Président : François BARRET

Trésorière : Mauricette HIDALGO

Secrétaire : Chantal BRULEZ remplacée par Marie Christine LAMARRE

 

Rapport Financier

 

Le rapport financier est présenté par Marie-Christine LAMARRE

 

Ce rapport financier est le 1er de l'association,

Les plus grosses dépenses concernent l'assurance obligatoire pour nos adhérents, et les frais imputables aux dossiers de presses, sans parler des nombreux courriers envoyés aux élus, voir au ministre.


Grace au nombre important d'adhérent, et donc de vos cotisations sur 2007, le solde des comptes est créditeur.


Pour 2008, afin de pouvoir continuer sur notre ligne directrice et organiser de nouvelles actions, nous lançons un appel de cotisations, qui représente une somme modique pour chacun, mais un vrai poumon à l'ACTS.

 

Rapport moral et actions

 

Le rapport moral et les actions sont présentés par François BARRET.


Un diaporama est projeté pendant l'intervention rappelant les cartes, le dossier de presse.

 

Constitution de l'ACTS

 

Suite à l'annonce d'un projet autoroutier reliant Allaines à Nonancourt, le maire d'Escorpain a provoqué une réunion d'information à destination des habitants le 9 mars 2007. Le projet semblait bien avancé avec comme seule alternative le passage par le sud de l'agglomération de St Rémy et de St Lubin et un probable tracé sur la commune d'Escorpain.

A la sortie de la réunion une association s'est constituée, l'ACTS (Association Contre le Tracé Sud) pour défendre les intérêts des habitants concernés par le tracé autoroutier.


Les membres du bureau se réunissent fréquemment, au moins 2 fois par mois en mairie d'Escorpain. A ce propos, nous remercions tout particulièrement le Maire d'Escorpain, Stéphan Debacker, pour laisser la salle de la mairie à disposition de l'ACTS.

A l'ordre du jour de ces réunions : l'état d'avancement du projet autoroutier, l'analyse des réactions aux actions, et le planning des actions à mener. D'autre part les membres communiquent beaucoup en interne sous forme d'échange de courriers sur internet. Enfin toutes les formalités administratives, enregistrement de l'association, assurance, comptabilité, compte rendu, ont été assurées par l'équipe bénévole de l'association.

 

Réunions d'information auprès des habitants des communes concernées

 

L'ACTS a tenu 3 réunions d'information au printemps 2007 :

- le 13 avril 2007 à Chataincourt 

- le 20 avril 2007 à Escorpain 

- le 01 juin 2007 à St Lubin des Joncherets


L'association, tient à remercier les maires de ces communes d'avoir prêté leur salle communale.  

A noter qu'il avait été envisagé de faire une réunion sur au moins une des petites communes de la CAdD touchées par le tracé (Boissy en Drouais, Louvilliers en Drouais, Allainville et Garancières) mais aucune autorisation d'utiliser les salles communales n'a été attribuée.

Au cours de ces 3 réunions d'informations, au total plus de deux cent personnes se sont déplacées pour s'informer de l'état d'avancement du projet autoroutier.

 

Démarchage pour sensibiliser et faire adhérer les habitants à notre association

 

Au sein du bureau, les membres ont tout d'abord convenu qu'il était important pour l'ACTS de rassembler un maximum d'adhérents afin d'être entendu par les autorités administratives et par les élus politiques.

Ainsi quasiment tous les foyers sur Escorpain ont adhéré à l'association, un bon nombre à Chataincourt mais également à St Lubin et Boissy en Drouais, soit au total pour notre association plus de 150 familles adhérentes.

L'association a également reçu le soutien de nombreuses personnes qui ne sont pas concernées directement par le projet autoroutier et c'est une cinquantaine de familles supplémentaires qui ont apporté leur soutien en tant que simple sympathisants à l'ACTS.


Le bureau tient à remercier pour leur dévouement et leur extrême efficacité Mme Rannou qui a effectué le démarchage sur Les Authieux et Escorpain et également Mr Dylis sur le hameau de Romainvilliers.

Merci à eux et merci aux adhérents d'avoir apporté leur soutien.

 

Travail en synergie avec 3 autres associations et définition d'un projet commun

 

Très rapidement, l'association a compris que pour être entendu, il était nécessaire d'unir les forces. Trois autres associations créées elles aussi pour défendre les intérêts des villageois contre le projet autoroutier, ont travaillé avec l'ACTS pour développer une véritable synergie et renforcer les voix vis à vis de l'administration et des élus.

Il s'agit de :

Vivavre à Saint Lubin des Joncherets qui regroupe les habitants des communes de la vallée d'Avre (Dampierre sur Avre, Saint Lubin, Saint Rémy sur Avre)

ASCVEG à Garnay (Association de Sauvegarde du Cadre de Vie et de l'Environnement de Garnay)

AMPVCV à Marville Moutiers Brûlé (Association Marville Préservation et Valorisation du Cadre de Vie)


L'ensemble des associations ont rapidement élaboré une stratégie et un projet commun. Leur position est tout d'abord de regretter que les élus et les pouvoirs publics n'aient pas anticipé la problématique transport et n'aient pas proposé des solutions alternatives au tout transport routier. Dans une démarche constructive, les associations ne rejettent pas l'idée d'un aménagement routier en 2x2 voies sur l'axe Rouen - Orléans. Elles exigent cependant que toutes les solutions soient étudiées sérieusement afin que l'intérêt général prime sur les intérêts particuliers. A cet effet elles demandent que soit étudiée sérieusement la possibilité d'aménager le tracé existant de la RN 154 au nord de Chartres. Ainsi au lieu de bétonner les campagnes de Marville Moutiers Brûlé à Nonancourt, elles proposent de contourner les villes de Dreux et Vernouillet par le Nord Est et d'aménager la N12 en 2x2 voies jusqu'au carrefour des anglais à Nonancourt.

 

Les actions menées

 

Un site internet a été créé sous forme d'un blog (http://acts.over-blog.fr/). On trouve sur ce blog, les comptes rendu des réunions de l'ACTS, les actions à mener, les articles de presse, les courriers adressés aux élus et leurs réponses en autre. Pour les Escorpinois qui ne sont pas équipé d'informatique ou de connexion internet, l'ACTS a, cet automne, fait un point des activités dans Escorpain Info.

L'ACTS a travaillé avec les 3 autres associations à l'élaboration d'un dossier de presse reprenant l'ensemble des arguments. Ce dossier a été envoyé aux maires concernés par le tracé entre Marville et Nonancourt et à l'ensemble des conseillers généraux, députés et sénateurs du département en septembre 2007.

L'association à plusieurs reprises, notamment à la veille des élections (législatives en avril 2007 et municipales en février 2008) a envoyé des courriers pour interpeller les élus sur le dossier « autoroute ». N'ayant pas reçu de réponse aux premiers courriers, pour les dernières élections municipales elle a du dresser une sorte d'ultimatum pour que les candidats se positionnent clairement par rapport au projet autoroutier. Mis à part les petites communes de la CAdD (Boissy, Louvilliers, Allainville, Garancières, mais aussi celles de l'autre côté de Dreux), quasiment tous les candidats ont répondu. La synthèse des réponses se trouve sur le blog de l'ACTS. Egalement des courriers ont été envoyés au Ministre de l'Ecologie, à la Cour des Comptes et à la Commission Nationale de Débat Public.


Pour donner une caisse de résonance aux actions et revendications, à plusieurs reprises la presse a été conviée. Celle ci a parfaitement joué son rôle d'information en relatant fidèlement les propos et en faisant ses propres commentaires de façon tout à fait impartiale. L'ACTS tient à les remercier pour leur professionnalisme.


Un grand nombre de courriers ont été envoyés afin être reçu par le Conseil général, le Conseil Régional, le Préfet d'Eure et Loir.

Le Préfet à reçu l'ACTS le 09 juillet 2007 à Chartres et le Vice Président de la Région en charge des infrastructures routières, Mr Bodin, le 10 avril 2008 à Orléans.


Seul le Président du Conseil Général ne nous pas répondu.


Les actions de terrain n'ont pas été privilégiées pour l'instant, préférant exposer les points de vue de l'association via le dialogue et la concertation avec les décideurs.


L'ACTS a malgré tout organisé le 07 octobre 2007, une marche autour des étangs de Tranchevilly de la vallée d'Avre. Plus de 100 personnes étaient présentes pour cette manifestation.

 

Cette marche découverte a été organisée en réponse aux propos de certains élus qui déclaraient que le passage de l'autoroute ne pouvait pas se concevoir au Nord de l'agglomération de St Rémy- St Lubin- Nonancourt car elle dégraderait la belle vallée de l'Avre (sous entendu que pour le tracé Sud, il n'y avait pas de problème).

 

Etat d'avancement du projet autoroutier

 

Après l'annonce officielle du 26 janvier 2007, d'un accord entériné par les élus du département pour la mise en concession autoroutière de l'A154 entre Allaines et Nonancourt, aucune nouvelle information officielle n'est venu transpirer.


Les quatre associations se sont démenées pour aller à la pêche aux informations.


Lorsque les élus daignaient répondre, deux types de réponses étaient fournis :

  • Soit les élus déclaraient ne pas être décisionnaires sur ce dossier, renvoyant la balle à Paris ou tout se décide. De toute façon, certains élus répliquaient, pour l'instant, aucune décision définitive n'a été prise !

  • Soit les élus assuraient que les associations seraient consultées en temps et en heure, une Commission Nationale de Débat Public devant être saisie.

 

Comme expliqué pendant les réunions d'information au printemps dernier, plus les associations sont présentes en amont du projet, plus elles ont des chances que leurs positions soient prises en compte.


Elles ont tout de suite compris que la tactique choisie par les instances décisionnaires était de se dévoiler le moins possible.


La rencontre avec le Préfet du département, Mr Subrémon, en juillet dernier a été édifiante. En début de réunion, il a été affirmé qu'à ce jour aucun tracé n'avait été retenu, pour finalement, confier en fin de réunion que les services des routes travaillaient sur uniquement les fuseaux sud.

 

En clair, les dossiers techniques avancent, les études se concentrent sur un fuseau unique (moins de 1 km de largeur).

En effet, des cartes des services administratifs confirment les soupçons.


Suite au Grenelle de l'environnement, qui a décidé du gel des infrastructures autoroutières, le réexamen du autoroutier pouvait avoir lieu. Là encore, malgré les nombreuses relances, pas de réponse aux questions. Quand l'évocation de la possibilité d'utiliser les infrastructures existantes aux élus décisionnaires du département, qui sont très souvent maires de grosses communes, la seule réplique entendue est l'impossibilité, un point c'est tout ! Le rapport de force continue entre les espaces urbanisés avec leurs électeurs potentiels et les espaces ruraux avec beaucoup moins de bulletins de vote.


Depuis bientôt une année que l'ACTS existe, deux conclusions peuvent être tirées :

 

La première, c'est que l'association est reconnue dans le tissu local. L'alliance faite avec les 3 autres associations donne de la crédibilité aux revendications. Les 4 associations sont prises au sérieux et reconnues. Elles ne peuvent plus être ignorées et elles revendiquent le droit d'être consultées en tant qu'acteurs de la société civile. Les associations ont plus que jamais besoin du soutien des habitants, car c'est avec le nombre d'adhérents qu'elles ont une chance d'être écoutées.


La seconde, alors que le dossier autoroute faisait l'unanimité en janvier 2007 au sein des élus du département, que sous la pression des riverains, de la presse, de certains élus, du grenelle de l'environnement et bien sûr des associations, les avis des élus ont évolué. Certains problèmes de fond n'avaient pas été abordés en janvier 2007. Les 4 associations ont eu le mérite de poser les vrais problèmes et de les exposer en termes clairs. L'ACTS pense que le projet d'autoroute concédée doit être revu de fonds en comble, car il ne répond pas au désir des Euréliens. Cette autoroute ne desservira pas le département, mais ne sera qu'un axe de passage qui prendra beaucoup d'emprise foncière, rendra la liaison Dreux Chartres payante et au final amènera beaucoup plus de nuisances que d'avantages à la population locale.

 

Débat ouvert

 

Francine SEUGE rappelle que le combat sur les autoroutes est national, plus d'une soixantaine d'associations quelque soit la région sont mobilisées.


Une association a été crée afin de les regrouper, pour avoir plus de poids face à l'état, car l'union fait la force.

Cette association proche de la FNE se nomme STOP autoroute.


Suite aux différents points ci-dessus, un débat est ouvert avec les participants.

 

Plusieurs intervenants, sollicitent les présents, pour faire passer le message, et rallier le maximum de personnes à la défense de notre région.


Chacun est l'ambassadeur de l'association.


Certaines actions ont été suggérées, et seront étudiées lors des prochaines réunions de l ‘ACTS.


  • Réunions d'information

  • Pétition

  • Autocollant

  • Enquête auprès des routiers et transporteurs

  • Augmentation du nombre d'adhérents

  • Récupération des PLU avant les acceptations

  • Lettre auprès de la présidence de la république

 

Clôture

 

L'assemblée générale s'est terminée sur un pot de l'amitié, pendant lequel les échanges sur l'avenir se sont poursuivis.


commentaires

Assemblée Générale

Publié le 23 Avril 2008 par Association contre le tracé sud dans réunions

Ce vendredi, 25 avril, nous vous accueillerons à Escorpain, à 20H30, pour assister à l'A.G. de l'Association.

Ordre du jour :


            - rapport financier,
            - rapport moral,
            - bilan des actions menées,
            - état d'avancement du projet autoroutier,
            - débat.

Nous comptons sur votre présence et votre soutien !



commentaires

Prochaine réunion, changement de date

Publié le 2 Mars 2008 par Association contre le tracé sud dans réunions

 
En raison d'un conseil municipal qui se tiendra le mardi 4 mars à 20h30 à Escorpain, nous sommes obligés de décaler notre réunion au
mercredi 5 mars
toujours à 20h30
et toujours à ESCORPAIN.



commentaires

Réunion du 23 janvier

Publié le 3 Février 2008 par Association contre le tracé sud dans réunions

Le bureau de l'association s'est réuni mercredi 23 janvier, à 20H30 en mairie d'Escorpain.

Participants : Francine Seugé, François Barret, Bertrand Thierry et Georges Lhuillier (ASCVEG de Garnay), Jean-Marc Baston (AMPVCV de Marville), Philyp Bourgeon, Brigitte & Salvatore Crobe, Dominique Planque, Paul Debacker, Marie-Christine & Cyrille Lamarre, Jean-Louis Latour.


à l'ordre du jour :

  • PLU
  • Lettre aux candidats
  • Suivi de l'appel d'offres de prestations topographiques
  • Point presse



Plan Local d'Urbanisme des communes situées sur le tracé supposé :
  • Lors de la dernière réunion pour l’étude du PLU de Saint Lubin des Joncherêts, il a été annoncé par un technicien présent que le "porté-à-connaissance" concernant le tracé de l’autoroute devrait être publié sous quinzaine. Qu'en est-il ?
  • Pour les techniciens chargés de ce dossier, un échangeur supplémentaire ne favoriserait pas le développement de St Lubin.
  • Sur les études du PLU de Boissy,  un tracé a été évoqué et apparaît en pointillé . Il se trouve en dehors de la commune,  sur celle de Louvilliers.


Lettre aux candidats (municipales et cantonales)
  • François Barret à proposé un courrier à adresser aux candidats des élections municipales et cantonales. Le contenu de cette lettre a été débattu en séance, et quelques modifications ont été apportées afin que le questionnaire soit directif et fermé.  Après impression et signature par les présidents des 4 associations, elle sera expédiée.
  • Quelques nouveaux exemplaires du dossier de presse seront imprimés, pour être adressés aux candidats qui ne l'ont pas encore reçu.


Suivi de l'appel d'offres de prestations topographiques :

  • Philyp Bourgeon va rechercher qui a été choisi, et quelle suite a été donnée à cet appel d'offres.



Point presse

  • Un point presse est organisé par les 4 associations le 30 janvier 2008, à Dreux, au Rothen.



Prochaine réunion :
mardi 19 février 2008, 20h30, Mairie d'Escorpain


commentaires

4e réunion de septembre

Publié le 17 Septembre 2007 par Association contre le tracé sud dans réunions



Jeudi 27 septembre
20h30
à la mairie d'Escorpain.

Ordre du jour :


- approbation des PV des précédentes réunions 
- organisation de la marche sur les étangs de Dampierre / Saint lubin
- questions diverses

commentaires

Réunion

Publié le 9 Septembre 2007 par Association contre le tracé sud dans réunions

Deuxième réunion de septembre

Mardi 11 septembre
20h30
à la mairie d'Escorpain.

Ouverte à tous ...

commentaires

Réunion et marche à Garnay

Publié le 9 Septembre 2007 par Association contre le tracé sud dans réunions

Nous avons participé à un réunion publique vendredi 7, à Garnay, accueillis par nos amis de l'ASCVEG.

A l'ordre du jour, entre autres, la finalisation du dossier de presse commun aux 4 associations (ACTS, ASCVEG, VIVAVRE et MARVILLE).



Ce dimanche 9 septembre, nous avons accompagné de nombreux garnetais lors d'une marche, détendue et fort sympathique, sur le tracé de la "future ..." A154, entre Garnay et Chambléan.
marche-garnay-016.jpg
Nous avons pu voir quelle serait l'étendue des modifications désastreuses qui pourraient être infligées à la vallée de la Blaise et au hameau de Chambléan.


commentaires

c'est la rentrée !

Publié le 1 Septembre 2007 par Association contre le tracé sud dans réunions

Reprise des réunions

Lundi 3 septembre
20h30
à la mairie d'Escorpain.

commentaires

Deuxième réunion de juillet

Publié le 4 Juillet 2007 par Association contre le tracé sud dans réunions

Nous nous réunirons le
mardi 10 juillet
20h30
à la mairie d'Escorpain.

Ordre du jour :
  • bilan de l'entrevue du 9 juillet avec le Préfet

Venez vous informer, vous êtes les bienvenu(e)s...
commentaires

Première réunion de juillet

Publié le 22 Juin 2007 par Association contre le tracé sud dans réunions

Une réunion prévue :

mardi 3 juillet
20h30
à la mairie d'Escorpain.


Venez vous informer !
commentaires
1 2 > >>